Naissance d'une soumise

17 avril, 2009

Punition TGV …

Classé sous Punition — Mimi @ 2:52

Le 30.11 2008 Maître Dobi m’a ordonné pendant un trajet pour aller voir de la famille en province  d’aller au WC et de me mettre le gode chair en bouche, de me déshabiller et de me tripoter, le tout devant être pris en photo. J’ai souvent dû aller faire des cochonneries : ) dans les WC du TGV comme par exemple d’aller me mettre une carotte dans le cul comme sur la vidéo qui suit… Je ne sais plus de quand ça date mais c’était durant un voyage qui m’amenait vers mon Maître… MIMI

XXXXXXXXXXXXX cliquer sur l’image pour l’agrandir XXXXXXXXXXXXXXXXXX

copiededsc02171.jpg copiededsc02172.jpg copiededsc02173.jpg copiededsc02174.jpg copiededsc02175.jpg copiededsc02176.jpg copiededsc02177.jpg copiededsc02178.jpg copiededsc02179.jpg copiededsc02180.jpg

XXXXXXXXXXX cliquer sur le lien ou l’image pour voir la vidéo XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

001tb1.jpg http://www.pornhost.com/3570808485/

13 mars, 2009

Punition/Cadeaux à mon Maitre …

Classé sous Punition — Mimi @ 1:04

 

Votez pour moi, merci : ) …MIMI vote3.gifConcours Rabbit Finder de mars

En janvier, Maître Dobi me fait remarquer que j’ai fait des cadeaux de Noël à mon homme mais pas à mon Maître. Aussi, il m’impose jusqu’à ma prochaine visite d’avoir chaque jour une inscription différente sur mon ventre, et de la prendre en photo de  » belle façon  » : ) C’est une Punition/cadeau … J’obéis et durant près de 15 jours chaque matin je fais mon inscription, mon rituel de sortie quand je sors de chez moi et je vais au travail avec… Le week-end, je vois mes voisins et vais faire mes courses avec… Le premier week-end, je suis allée chez mes parents en province et j’ai fait mes inscriptions… Je suis devenue une vraie salope, et c’est le genre de demande de mon Maître qui m’était pénible, il y a un an et qui devient facile et moins désagréable… j’aime savoir que sous mon look de jeune femme fragile, il y a une vraie pute soumise avec un message sur le ventre… ça me plait d’avoir une double vie ou plutôt une vie cachée où je me lâche et vis pleinement mon besoin d’être soumise et maltraitée par l’homme que j’aime… parfois je me sens prête à tout pour satisfaire mon Maître et mon Homme… je sais que peu à peu, je lâche prise et c’est quand je vois tout le chemin parcouru en si peu de temps 2 ans ! que je me rends compte du dressage pleinement consenti, que je subis et ce, malgré les difficultés, je suis consciente du bien que ça m’a fait dans ma vie et pour ma personnalité…

Il y a 2 ans, j’étais paumée dans ma vie, dans la vie, totalement coincée affectivement et sexuellement, sans aucune confiance en moi. Je me trouvais moche et sans intérêt, incapable d’avoir une conversation tellement je me sentais nulle. J’avais peu d’envie et peu de plaisir à vivre, je prenais des cachets pour tenir le coup et suivait une psychothérapie depuis mon adolescence… Puis notre histoire a commencé et très vite au bout de quelques mois, j’ai stoppé les cachets, un peu plus tard la psychothérapie aussi. J’ai grandi, pris confiance et je me sens maintenant bien dans ma vie et dans ma tête, j’ai retrouvé de l’appétit pour la vie et j’ai plein d’envies et projets… j’ose même dire que parfois je me trouve belle et que je suis intéressante : ) bref… Merci la vie, Merci mon homme, Merci mon Maître et pourvu que ça dure : ))

Je ne saurais vraiment expliqué pourquoi la soumission me libère tant dans ma vie et me rend si heureuse, mais ça aussi je l’ai appris de mon Maître, il ne faut pas chercher à tout comprendre. Il faut plutôt apprendre à se connaitre et à gérer ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses en se maintenant dans un environnement favorable pour utiliser ses qualités et force et s’épanouir, en s’entourant des personnes qui nous font du bien et nous aident à situer les problèmes qui font blocage dans notre vie… et surtout assumer ses besoins et ses envies… Parler libère déjà beaucoup et c’est déjà un peu vivre ses besoins que de les exprimer, les confier. Puis après les assumer et se donner l’occasion de les expérimenter… la vie est courte : ))

Oups je me suis éloignée du sujet : ) mais la parole est libre et j’avais envie de dire mon plaisir d’être punie et dressée par mon Maître… MIMI

XXXXXXXXXXXXXXX cliquez sur l’image pour l’agrandir XXXXXXXXXXXXXX

dsc00002.jpg dsc00007.jpg dsc00025.jpg dsc00016.jpg dsc04906.jpg dsc04908.jpg dsc04913.jpg dsc04921.jpg dsc04925.jpg dsc04927.jpg dsc04929.jpg dsc04936.jpg dsc04940.jpg dsc04941.jpg dsc04944.jpg dsc04945.jpg dsc04950.jpg dsc04952.jpg dsc04953.jpg dsc04958.jpg dsc04963.jpg dsc04964.jpg dsc04965.jpg dsc04966.jpg dsc04974.jpg dsc04978.jpg dsc04982.jpg dsc04984.jpg dsc04986.jpg dsc04987.jpg  dsc04991.jpg dsc04992.jpg dsc04993.jpg dsc04994.jpg dsc04995.jpg dsc04996.jpg dsc05000.jpg dsc05002.jpg dsc05005.jpg dsc05008.jpg dsc05009.jpg dsc05011.jpg dsc05005.jpg dsc05008.jpg dsc05009.jpg dsc05011.jpg dsc05012.jpg dsc05013.jpg dsc05014.jpg dsc05015.jpg dsc05016.jpg dsc05022.jpg dsc05024.jpg dsc05025.jpg dsc05026.jpg dsc05028.jpg dsc05030.jpg dsc05031.jpg dsc05032.jpg dsc05034.jpg dsc05036.jpg dsc05038.jpg dsc05039.jpg dsc05043.jpg dsc05044.jpg dsc05045.jpg dsc05051.jpg dsc05057.jpg dsc05058.jpg dsc05061.jpg dsc05062.jpg dsc05069.jpg dsc05073.jpg dsc05075.jpg dsc05079.jpg dsc05082.jpg dsc05083.jpg dsc05086.jpg dsc05088.jpg dsc05098.jpg dsc05101.jpg dsc05102.jpg dsc05104.jpg dsc05116.jpg dsc05122.jpg dsc05124.jpg dsc05126.jpg dsc05127.jpg dsc05128.jpg dsc05130.jpg dsc05134.jpg dsc05153.jpg dsc05167.jpg dsc05169.jpg dsc05171.jpg dsc05172.jpg dsc05176.jpg dsc05177.jpg dsc05180.jpg dsc05183.jpg dsc05193.jpg dsc05195.jpg dsc05197.jpg dsc05198.jpg dsc05199.jpg dsc05200.jpg dsc05201.jpg dsc05205.jpg dsc05215.jpg dsc05216.jpg dsc05217.jpg dsc05220.jpg dsc05224.jpg dsc05227.jpg dsc05228.jpg

3 novembre, 2008

Punition … sms d’aveu du 26/10…

Classé sous Punition — Mimi @ 21:15

Régulièrement lors de nos séjours ensemble chez mon Maître, je dois effectuer des ordres en un temps donné et minuté. Bien souvent, je dépasse le temps, la majorité des fois pour ainsi dire. C’était au départ une de mes demandes que maitre Dobi me donne un temps donné pour chacun de ses ordres ou de mes taches à faire, car je passe trop de fois un temps fou pour faire des choses que n’importe qui fait rapidement.Ce fut fait verbalement pendant quelques temps, puis devant mes dépassement récurrents , il a décidé de mettre un minuteur quand il décide de me donner un temps précis pour une tache ou un ordre . Maître Dobi a entendu ma demande, mis en place une méthode et effectue mon dressage en me punissant quand je dépasse le temps imparti. Au dernier séjour, j’ai dépassé le temps pour 4 ordres donc mon Maître m’a promis 4 punitions qu’il m’a donné à faire au fur et à mesure du temps.

Dernièrement, pour la punition correspondant à mon deuxième dépassement de temps, Maître Dobi m’a ordonné de volontairement me tromper de destinataire pour l’envoi d’un sms. J’ai dû l’envoyer à ma copine S. ce dimanche 26/10 avant 23h et attendre d’avoir son retour pour me dire que je m’étais trompée de destinataire… Il m’a imposé les termes de la moitié du sms, l’autre moitié, c’était à moi de la composer. Voilà ce qu’il m’a imposé d’écrire :

« J’ai le feu au cul, j’attends avec impatience d’être baisée et enculée comme une chienne. Merci de faire de moi la femme soumise que j’ai toujours fantasmée d’être. Je suis votre objet de plaisir et j’aime ça. Votre soumise. »

Je tente de dire à mon Maître que je ne suis pas sure de pouvoir exécuter cet ordre compte tenu du vocabulaire employé, des mots me gènent d’autant plus que je les envoie à une de mes amies qui ne sait pas vraiment que je vis une relation D/s avec mon homme. J’ai parlé avec elle de façon générale du plaisir que j’avais à me soumettre et à être dominée mais le sujet a été à peine abordé. Maître Dobi le sait et c’est pourquoi il m’impose d’envoyer un tel message à cette amie pour faire avancer plus les confidences et mieux assumer ma soumission.

Pour équilibrer le sms, et ne pas passer pour entièrement dépravée : ) je demande à mon Maître de composer ma partie sur le versant de l’amour. Il accepte ma demande à condition que dans cette partie « amour »envers mon homme, apparaisse clairement une phrase explicite de soumission. Je peine à écrire ma partie et mon Maître me menace de trancher et d’imposer lui-même quoi envoyer. Je rédige donc et après plusieurs propositions, Maître Dobi est d’accord pour valider la partie du sms suivante :

« Encore 15 jours avant de t’avoir en moi. Ton corps doux et viril me manque.
Je rêve de m’endormir nue contre toi. Stp prends-moi par tous mes trous, j’ai besoin d’être remplie, de sentir ta force et ton amour. Quand tu auras joui, je te caresserai jusqu’au matin. Je t’aime mon amour. Ta petite femme »

Je recopie entièrement le sms validé par mon Maître pour éviter de le transférer et qu’elle ne se doute de quelque chose. Vers 23h, j’envoie donc comme convenu le sms « par erreur ». Mon Maître a pensé que cette amie, qui est plutôt dans le non-dit et l’évitement de parler de situations gênantes pour elle, ne me parlerait pas de cette erreur d’envoi. Donc pour plus de perversité, mon Maître m’ordonne de lui envoyer aussitôt après ce sms, un autre message à sa « réelle attention »en lui proposant une sortie le lendemain soir. J’exécute les ordres de mon Maître comme il me les a ordonné. A peine quelques minutes après qu’elle ait reçu les 2 messages, la voilà qui me téléphone ! Elle me dit un peu gênée mais plutôt amusée qu’elle a reçu un sms par erreur de ma part avant celui qui lui était réellement destiné. Je suis un peu gênée, bien entendu mais je feins de m’excuser de l’erreur de destinataire… S m’explique qu’elle a d’abord cru à un canulard puis en lisant jusqu’au bout, elle s’est aperçue en fait que c’était moi qui m’adressait à mon copain. Nous étions un peu gênées mais la distance du téléphone m’a aidé à assumer mon « erreur », ma punition et ma condition de soumise qui se révélait ainsi au grand jour à l’insu de mon plein gré… Je voulais garder secret le D/s que mon homme et moi nous entretenons dans notre relation mais je me suis vue imposée cette punition à laquelle je me suis pliée sans m’être beaucoup rebellée. En fait, je me suis dis qu’au pire, je perdrais cette amie qui me tiendrait à distance car ce genre de relation éloigne un peu des gens « ordinaires » ou dit « normaux » quand on les avoue. Je sens que j’ai suffisamment confiance en moi pour me refaire d’autres amis, si toutefois cette expérience m’apprenait qu’en avouant de telles choses, j’éloignais les gens autour de moi. Mon Maître sait très bien ce qu’il fait car il est conscient qu’on avoue pas être une soumise à n’importe qui… Mon amie m’a rassurée en me disant de ne pas m’inquiéter du message qui lui était parvenu… En fait, je me rends compte que je deviens une vraie salope qui a de moins en moins de gêne à l’assumer… Je pense que ça plaît à ma copine S avec laquelle j’ai eu l’occasion de commencer à parler de sexualité, de relation homme/femme… Elle avoue elle aussi, mais dans un discours ambivalent, aimer être dominée, sans vraiment l’assumer. Je remercie mon Maître Dobi de m’aider à assumer avec de moins en moins de honte et de gêne surtout, qui je suis dans l’intimité que je vis avec lui… Merci Maître Dobi… Je suis votre soumise et je souhaite que vous me permettiez de le rester… Vous ordonnez, j’obéi…

25 octobre, 2008

Ma visite à Démonia…

Classé sous Punition — Mimi @ 1:22

En relisant un séjour du journal de soumission avant de publier, j’ai fait une mauvaise manipulation et j’ai effacé une grande partie que je ne peux plus récupérer… Mon Maître m’avait maintes fois dit de garder les brouillons mais j’ai fait ma mauvaise tête en disant que c’était inutile, que je ne savais pas où mettre les feuilles de brouillon, que ça prenait de la place, que ce serait encombrant… Il m’a donc punie pour cette faute, plus pour ne pas l’avoir écouté que pour avoir effacé par inadvertance. Je lui ai donc dans un premier temps écrit un mail d’autocritique et d’excuse, et de demande de punition le 08/10 :

« Maître Dobi, je vous demande pardon pour ne pas vous avoir écouté alors que vous insistiez pour que je garde les brouillons de mon journal. J’ai fait ma tête dure étant certaine qu’il n’arriverait rien et que les conserver étaient inutile. En somme, comme bien des fois, je ne vous ai pas fait confiance quant à votre évaluation d’un risque éventuel de perdre les données sur le PC. Le mal est fait pour cette fois, je pourrais concrètement rattraper ma mauvaise manip en retapant les brouillons que vous avez gardé. Les autres séjours que j’ai déjà tapé, je les ai jeté… Je vais faire copier coller pour les sauvegarder sur mon pc au cas où la même chose se reproduirait. Je demande pardon et vous présente mes excuses pour ne pas avoir obéi et pris vos remarques à la légère, le résultat est que ça nous a fait perdre du temps et que ça me demandera du temps futur pour retaper. Je demande à être punie pour ne pas vous écouter assez et aussi pour ma mauvaise manip. Je commence par proposer et réaliser une auto-punition en répondant aux commentaires de ce soir comme prévu bien qu’il soit 23 h passé. Votre soumise. »… Le lendemain, je reçois un mail de mon Maître qui fait connaître la punition qu’il a décidé pour ma faute :

« Ta punition la voilà : Tu annules le tri du cabanon, samedi, et tu vas à Demonia. Tu fais le blog le matin, tu manges et tu pars pour l’après-midi ! En plus il va faire beau ce week end, tu vas pas t’enfermer dans un cabanon, tu vas sortir à Paris. Avant de partir, tu écris sur un papier que tu mets dans ton slip sur ta chatte de pute (je te le mets pas sur le ventre si tu essayes des fringues…) : « Chienne en chaleur, en attente d’être saillie par son Maître… » D’ailleurs si tu vois des fringues, déco, etc…etc.. à Demonia ou ailleurs, tu prends des photos avec ton portable, compris sac à bite ?Tu vas retourner à Demonia, seule ou avec ta copine S. ? Si tu as le temps passe par Tati ou autres, fais-toi plaisir mais ne dépenses pas trop d’argent, enfin plutôt, n’achètes pas de conneries : )Ta puniton est aussi d’acheter ce qui suis, si ça correspond à ma demande :

Tu notes : la paire de talons 12 cm en cuir vernis à 50 euros, vas à Demonia les essayer, en cuir c’est plus souple que le vinyl et tu pourras ainsi les porter plus longtemps, donc les garder toute une soirée quand je te sors… avec un peu de chance elles seront mieux ajustées à ton pied, et ils ont surement d’autres modèles du même genre.

Voilà d’autres choses à regarder ou acheter à Demonia :
gants longs en satin noir à 15 euros

Tu les essayes, il faut qu’ils soient bien ajusté à ta main et qu’ils ne montent pas trop haut sur ton bras sinon tu ne les prends pas !

les rosebuds, tu regardes et les essayes : ), je veux que tu les regardes et les prennes en main si c’est possible, s’il y en a en exposition que tu te fasses à l’idée que bientôt tu auras ce bijou dans ton cul !

les suceurs de tétons mauves à 8 euros, c’est ceux que l’ont a commandé à Rabbit Finder mais qu’ils n’avaient plus en stock.

mousquetons double à 5 euros
Tu en prends 4, c’est très pratique les doubles et c’est la seule solution pour continuer à pouvoir se servir des menottes quand les mousquetons simples cassent sur les menottes ! DOBI »

Je demande à mon Maître de décaler mon travail de frappe du journal de soumission à ce soir car il est plus de 11h et je ne suis pas prête.

Vers 12h, mon Maître répond à ma demande par sms et ajoute des ordres supplémentaires :

« ok, tu gères tes 2h de journal comme tu veux, je mets à l’épreuve l’autonomie de ta soumission mais 1) ça doit être fait avant minuit, 2) tu ajoutes une photo de ton rosebud préféré et une autre avec un plug le plus gros possible. Tu dois les avoir en main pour la photo si c’est possible de le faire ! Attention pétasse, tu commences à changer le planning. Dobi »

Je pars donc à Demonia assez génée d’emblée, mais je me dépêche d’y aller : plus vite j’y suis, plus vite, j’en sors…A l’arrêt de bus, je m’aperçois, et j’en ai un frisson, que je suis sortie en ayant oublié le petit papier… Ah la, la ! je vais encore être punie, surpunie puisque je faute sur une punition. Comment je peux être aussi inattentive à mes taches, aux ordres de mon Maître ? Je suis triste d’être si distraite. Sur le quai en attendant le métro, j’essaie discrètement de sortir un morceau de papier de mon sac et d’écrire le message ordonné par mon Maître. Comme par hasard, les gens « s’agglutinent » : ) autour de moi et je ne peux faire ce que je veux. En arrivant à la station où je dois descendre, je « m’attarde » sur un banc avant de sortir du quai, j’écris mon message de soumission sur le papier et je le glisse dans ma poche, j’ai l’intention de le glisser dans ma culotte dans la boutique quand je sortirai de la cabine où j’aurais essayé les chaussures en faisant semblant de réajuster mon tee-shirt dans mon pantalon…

Me voilà devant la boutique, j’entre et je vais d’emblée vers l’endroit où se trouve les chaussures, c’est plus facile de commencer par ça, je m’imagine que le commun des mortels et donc les clients de Demonia peut plus facilement comprendre que je recherche des chaussures particulières plutôt que des accessoires SM vu mon look et mon aspect juvénile… Les chaussures sont trop grandes, je demande à la vendeuse de me commander la pointure en dessous, je ne peux mettre le petit papier dans ma culotte comme je l’ai prévu car c’est samedi et il y a un peu de monde, je n’ose pas faire ce geste indiscret… Je continue mon tour, je tourne un peu en rond dans la boutique car je cherche les articles que Maître Dobi m’a demandé d’acheter ou de photographier. Je reste donc assez longtemps dans le magasin à chercher ces articles qui font exprès d’être introuvables pour que je reste plus longtemps… J’essuie le regard des clients surtout celui d’un homme, en effet, c’est bien étrange de se retrouver là. Mon téléphone sonne alors que je suis en train de prospecter… C’est ma copine S qui me demande où je suis. Je lui dis être dans le 11ème, nous discutons comme si j’étais au supermarché ! Son appel m’arrrange bien d’un côté car il dissipe la gène que je ressens quand je cherche mes articles de façon concentrée. Je ne trouve pas les gants, il n’y en a plus, je photographie le plus gros gode que j’ai repéré, mais c’est assez sombre, je n’ose le prendre en main , le sortir de son étagère, je trouve enfin le suceur de seins et in extremis avant de partir, je vois la vitrine où sont exposés les rosebuds, ouf ! j’ai failli être de nouveau punie de ne pas avoir vu ces bijoux ! Je passe en caisse, prends mes mousquetons et demande pour les gants, ils sont à commander sur internet. Enfin, je sors de la boutique et je prends une photo de l’affiche à l’extérieur, de ma propre initiative, pour prouver à mon Maître que je suis venue ce samedi comme il me l’a ordonné.

dsc00185.jpg dsc00183.jpg dsc00184.jpg

Je passe une journée shopping, mon Maître a été très bienveillant avec cette punition, j’ai quartier libre maintenant. Je vais dans un autre quartier et fais les magasins. Je rentre ensuite taper mes 2 h de journal comme je le dois.

A peine rentrée de mon escapade à Paris, je suis de nouveau punie… après l’envoi d’un mail avec les photos ainsi que l’aveu de ma faute du papier… Maître Dobi n’a pas validé cette punition, les photos lui paraissant trop floues. De plus, je n’ai pas respecté la consigne de prendre le gros gode en main et/ou le rosebud si c’était possible , et ça l’était pour le gros gode… or je n’ai pas osé…, pour mon manquement avoué de l’oubli du papier dans la culotte… pour ne pas avoir pris le gode en main … pour la mauvaise qualité des photos … 3 fautes = 3 punitions … il ordonne , j’obéis…J’écoppe donc de 3 punitions que Maître Dobi me signifie le soir même par mail :

1/ Pour le papier dans la culotte oublié : « Tu vas passer toute la journée de demain avec la culotte gode !!! Tu dois avoir des bas et écrit sur le ventre un message de soumission. Je veux que tu filmes avec ton appareil photo quand tu mets la culotte et quand tu l’enlèves le soir. ATTENTION TU METS LE PLUS DE LUMIERE POSSIBLE SINON AVEC LA VIDEO ON VOIT RIEN COMPRIS PETASSE ? Je te conseille de mettre une lumière très près de ton cul et de tout allumer dans la pièce, ne te repère pas à ce que tu vois sur l’écran de ton appareil photo, sur le pc c’est beaucoup plus sombre, tu dois éviter de montrer ton visage la vidéo servira sur le blog… de toute façon c’est dans le cul le gode alors tu te mets dos à l’appareil photo ! Si par manque de lumière je ne vois pas bien ces deux moments, mise et retrait de la culotte, la punition n’est pas valide ! » De plus tu devras aller voir tes voisins et amis leur parler et sortir dehors avec ton slip gode .

2/ Pour ne pas avoir pris le gode en main : Comme tu vas être de lundi à jeudi en formation, je veux que chaque soir de 20h à 23 h, tu mettes l’oeuf vibrant/téléphone que je t’envoie des sms pour faire vibrer ta chatte de pute .

3/ Pour les photos de mauvaise qualité : Tu vas chaque matin jusqu’à ta venue, m’appeller sur mon portable le matin quand tu fais ton rituel de sortie, je t’autorise à ne mettre qu’une main sur la tête pour tenir ton téléphone... DOBI

Plus tard maitre Dobi ajoute par sms que je dois profiter de mon trou du cul dilaté pour me mettre le gros gode chair dans le cul après avoir enlever le gode slip , ce que j’ai fais mais avec difficulté et peu de temps ayant tres mal à mon petit trou du cul …

Merci Maître de me dresser … Votre dressage m’a fait faire de grands progrès grâce à votre sens de la discipline et de la rigueur. Je suis devenue grâce à vous qui me connaissez si bien une femme épanouie et heureuse de vivre. Même si parfois vos punitions me paraissent difficile et impossible à faire sur le moment, avec le recul, je m’aperçois que j’en ai tiré de nombreux bienfaits dans bien des domaines de ma vie. Par exemple, je beaucoup moins éparpillée dans mes taches à effectuer, je suis plus libérée, j’arrive à être relativement à l’aise dans les boutiques SM, et surtout dans les discussions sur la sexualité maintenant que j’en ai eu beaucoup grâce à vous qui me faites parler de ce que je ressens. Tous ces points positifs dans ma vie sont dus à votre dressage que vous savez mener d’une excellente façon. Je suis une sacré petite garce quand je chipote alors que je vous ai trouvé. Je mérite vraiment l’insulte de connasse décérébrée quand je ne respecte pas les consignes d’un ordre qui correspond à une punition. Je me sens bonne qu’à me faire baiser et utiliser par vous… Je me sens une vraie chienne quand vous éveillez des désirs en moi, je vous demanderais de me prendre n’importe où pour assouvir le désir que vous avez suscité en moi, une pute qui est prête tout pour être remplie par tous les trous par son Maître. Vous êtes aussi l’homme que j’aime profondément et j’éprouve un immense plaisir à être maltraitée par vous… Votre pute soumise et perverse…

XXXXXX cliquez sur le lien ou sur l’image pour voir la vidéo XXXXXXXXXXXXXXXX

Vidéo de la mise du slip gode :

002tb.jpg 001tb.jpg

http://www.pornhost.com/0932807159/

 

Vidéo du retrait du slip gode :

002tb2.jpg 001tb2.jpg

http://www.pornhost.com/1088865639/

12 octobre, 2008

Aujourd’hui, j’ai été punie…

Classé sous Punition — Mimi @ 21:51

Hier soir le 30/09, quand j’ai répondu aux commentaires, j’en ai oublié 3 ça m’arrive régulièrement d’en zapper et ça met Maître Dobi en colère, car il perd de son temps à rechercher lesquels j’ai oublié. En plus, quand j’en oublie, il est plus long à mon Maitre de faire la validation pour diverses raisons… Je dois répondre à tous les commentaires. Aussi quand ce n’est pas le cas, je suis en faute ! Je suis allée dormir et pendant la nuit, Maître Dobi m’a envoyé un sms que je n’ai lu que le matin quand je me suis réveillée pour aller travailler :

 » Tu n’a pas répondu à 3 com ! ça m’a fait perdre du temps, tu vas répondre à ces com avant demain 23 h, compris sale putain, mal dressée ? »

Je n’ai pas vu qu’il y avait une suite :

 » Ta punition pour ta faute, tu écris sur ton ventre pute soumise et prends des photos à divers endroits où tu montres ton ventre avec l’inscription. Tu as le droit de juste lever tes vêtements mais le message doit être lisible »

A 11 h 30, je n’ai toujours pas répondu à mon Maître et à 11 h 32, je reçois au boulot, le sms suivant :

« JE DOIS POUVOIR TE JOINDRE A TOUT MOMENT !!! Cette nuit pas de réponse et ce matin non plus ! Tu dois répondre dans des délais les plus brefs possibles, suivant ta situation. Quand je te parle, tu réponds ! Tu as intérêt à avoir une solide explication, autre que j’avais coupé mon portable cette nuit, on en a déjà parlé ! ou plus de sms, tu fais un mail ! ou pas le temps, je suis ta priorité et tu dois être obéissante, disponible et reconnaissante. Dobi »

Confuse, je réponds alors :

« Maître Dobi, je vous prie de m’excuser. Je n’ai pas d’excuse valable pour ma non réponse à votre sms. Cette nuit, je ne l’ai pas entendu, je dormais. Ce matin, je n’ai pas voulu réveiller et puis j’ai été prise par le boulot. Je demande à être blâmée comme vous l’entendez, encore pardon. Pour les com, ce sera fait avant 23 h. Votre soumise

Je relis ensuite ce sms que j’ai manqué et je m’aperçois après coup de la punition exigée par Maître Dobi. Je renvoie donc un sms :

 » J’effectuerai la punition comme demandée Maître Dobi. Votre soumise »

Maître Dobi me répond alors : « 

Bien, tu n’as aucune excuse ! Alors, la punition doit être effectuée au plus vite ! Tu as jusqu’à ce soir minuit pour faire 7 endroits différents. Chez toi, non valide. Tu fais avec ton portable. Attention, pour que la photo soit valide, il faut que pute soumise soit visible et que l’environnement soit un peu visible. Tu envoies les photos avant dimanche 22 h mais le plus tôt sera le mieux. Compris sac à bite ? Dobi »

« Bien Maître Dobi, c’est bien clair. J’accepte de bonne foi la punition »

Je suis allée écrire pute soumise sur mon ventre dans les toilettes, j’ai pris quelques clichés, j’ai réfléchi à d’autres idées d’endroits. J’ai été déjeuner et j’ai pris conscience qu’il fallait que je fasse attention à ne pas lever mes bras car mes collègues auraient pu voir les inscriptions sur mon ventre… J’ai continué ma journée et un peu avant de partir, j’ai repassé au stylo les inscriptions pour qu’on les voit bien, j’ai pris des clichés dans les toilettes mais au niveau des lavabos, puis dans un bureau et puis dans le mien. J’ai essayé dans la voiture mais c’est pas facile, donc c’est râté ! heureusement, j’avais un RV médical, j’ai profité des toilettes du cabinet. J’ai ensuite réessayer dans la voiture mais ce fut encore un échec : endroit trop petit pas assez de recul et pas évident de ne pas être vue, ensuite la nuit tombait, je n’ai plus eu le temps… Je suis donc allée chez une voisine absente et dans ma cabane au fond du jardin…

Maître Dobi sait que je ne suis pas douée en photo, au début de notre relation D/s, c’est la pire des punitions qu’il pouvait m’infliger ! Je prends beaucoup de temps à faire quelques clichés, et ils sont râtés, ça m’exaspère et mon Maître le sait. J’ai été punie et surpunie en râtant des clichés qui étaient des punitions obligatoires et que j’avais mal faites voire bâclées tellement, ça m’est insupportable, j’ai piqué des crises toute seule chez moi. Bien sûr, je gardais le meilleur pour la fin, et je me mettais à effectuer les punitions au dernier moment ou dans la nuit alors que j’étais déjà très fatiguée et que je savais que ça allait prendre du temps…

Je crains une nouvelle série de punitions similaires, j’ai fait les photos comme demandé mais elles ne sont pas terribles !

En tout cas, quand il me donne ces punitions, Maître Dobi me fait comprendre que je suis sa soumise quoiqu’il arrive dans la vie quotidienne. Il me le rappelle, aujourd’hui, toute la journée, j’ai porté pute soumise sur mon ventre, pour marquer le territoire de Maître Dobi. Ca me remet à ma place de soumise et me rappelle qu’il est mon Maître à qui je dois obéissance et reconnaissance. Bien entendu, j’ai des rituels à faire quotidiennement et heureusement, mais parfois, je peux « oublier » qui je suis et que c’est aussi grâce au dressage de mon Maître que je suis devenue si épanouie, désangoissée, moins éparpillée. Alors, je reconnais mes erreurs et j’accepte la punition.

J’ai encore une fois été trop inattentive, c’est constant, je dis et fais toujours la même erreur, je veux aller vite pour me « débarrasser » et au final, je perds plus de temps que si j’avais bien fait dès le départ. Trop souvent, je fais les choses trop vite en pensant déjà à ce que je vais faire ensuite, je sais mal prendre le temps qu’il faut pour chaque chose, être présente à 100%. Quand je fais quelque chose, mes pensées vagabondent et meme si j’ai envie de faire je suis parasitée par ce que je vais ou dois faire ensuite… bref je me mets une pression incessante qui me stresse et me fais fauter ! Maître Dobi m’aide beaucoup à prendre conscience de mon fonctionnement et à être plus présente dans le « ici et maintenant », mais j’ai encore des difficultés à être régulierment dans ma concentration et attitude. J’en ai conscience, c’est déjà ça, mais ce n’est pas suffisant, c’est toute une éducation rigoureuse à respecter, heureusement que Maître Dobi est à mes côtés pour m’y aider. Je l’en remercie… L’inattention se produit dans tous les autres domaines de ma vie mais c’est lui qui en patît le plus, je crains qu’un jour, il ne se lasse de ma désobéissance et mes états lunatiques et changeants, j’ai beaucoup avancé mais il reste à faire…

La punition est validée … en voilà le detail :

Aux WC du boulot, dans un autre bureau que le mien, dans les wc du boulot au niveau des lavabos, dans mon bureau, dans les toilettes de la salle d’attente d’un cabinet médical, dans le cabanon avec mon appareil photo, à Ikea, au restaurant grec.

MIMI

XXXXXXXXXXXXXXXX cliquez sur l’image pour l’agrandir XXXXXXXXX

 

dsc00131.jpg dsc00133.jpg dsc00134.jpg dsc00135.jpg dsc00136.jpg dsc00137.jpg dsc00139.jpg dsc00147.jpg dsc00155.jpg dsc00156.jpg dsc00164.jpg dsc00165.jpg dsc00181.jpg dsc03961.jpg dsc03977.jpg dsc03980.jpg dsc03982.jpg dsc03986.jpg dsc03987.jpg dsc03990.jpg dsc03991.jpg dsc04005.jpg dsc04007.jpg

123

xnumber1 |
Porno gratuit en streaming ... |
Trash & Sexe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tressexy
| Zone Adulte
| Pour nous les femmes...