Naissance d'une soumise

14 avril, 2010

L’ordre de jouir ou les séances de X

Classé sous Mes fantasmes — Mimi @ 1:49

Depuis près de 2 ans maintenant, Maître Dobi m’a donné l’ordre de me masturber au moins 2 fois par semaine et de jouir.

J’ai deux vies, la 1ère, celle de pute soumise et chienne en chaleur quand je suis aux côtés de mon Maître et la 2ème la jeune femme sage qui travaille et a de multiples occupations, n’ayant pas la tête à se masturber ! Pourtant à tout moment, je peux recevoir l’ordre de me mettre quelque chose dans le cul ou autres et j’obéis… En fait souvent loin de mon homme et Maître, ma libido s’éteint… Aussi, Maître Dobi m’a imposé de me masturber au minimum 2 fois par semaine. Maître Dobi a 2 objectifs au travers cet ordre.En 1er, il veut que je sois plus endurante physiquement car quand je le vois il me baise et tripote  beaucoup, et au début mon sexe et fion s’irritaient. Aussi, il m’a expliqué qu’il fallait que je me ramone un minimum les trous pour qu’il soit plus endurants quand je le vois. De plus, il m’a expliqué que la libido, ça s’entretient et que plus on fait de sexe, plus on y pense et plus on en a envie.

Cette obligation est notifiée dans mon planning de la semaine que mon Maître m’aide à faire pour les jours où nous sommes séparés. Comme j’ai une forte tendance à m’éparpiller, j’ai demandé à mon Maître de m’aider à organiser mon temps chaque jour de la semaine. Au même titre que faire du sport 3 fois par semaine, mon Maître m’a imposé de me donner du plaisir et de lui signifier dans l’heure qui suit que j’ai joui, de quelle façon et quelles ont été mes pensées et fantasmes. Ainsi, à chaque jouissance, mon Maître est prévenu par sms que je viens d’avoir un orgasme et il sait de quelle façon. Pendant une longue période, je m’excitais et je jouissais systématiquement avec mon  »petit violet » et en regardant ou en lisant des histoires de femmes dans des scènes de pluralité masculine. Mon Maître m’a donc « contrainte » à trouver d’autres fantasmes et d’autres sex toy pour varier ce que j’ai appelé mes « séances de X ».

Alors Maître Dobi a imposé qu’au cours de l’une de ces 2 séances hebdomadaires, je ne jouisse avec l’aide d’aucun support : ni de vidéos, de lectures ou de magazines. Je dois atteindre l’orgasme avec l’appui de ma seule imagination, les sex toys étant autorisés… Le petit violet me permettant de jouir facilement et rapidement, Maître Dobi me demandera de moins l’utiliser. Donc, depuis le 24 Novembre 2008, précisément, je note par date sur notre messagerie commune que mon Maître peut consulter et contrôler, comment j’ai joui et quelles pensées m’ont permis l’orgasme. Ainsi, Maître Dobi veut me faire prendre conscience que j’ai plein d’autres fantasmes que celui de la pluralité et des fantasmes qui ne tiennent pas seulement à notre relation D/s ou à mon plaisir d’être soumise mais aussi des fantasmes de nature très sensuelle qui me mettent en scène avec mon homme en tant que femme amoureuse que je suis aussi.

J’ai donc découvert beaucoup de différentes façons de me donner du plaisir physique et aussi de stimuler mon cerveau comme principale zone érogène de mon corps par de multiples fantasmes venus de mon imaginaire…

J’utilise régulièrement mes « sex toys fétiches » : 2 godes couleur chaire, mon petit violet mais moins souvent maintenant et un stylet fin en plastique que je me plais insérer dans mon anus pour décupler mon plaisir quand je sens l’orgasme monter. Je découvre que mes mains sont les parfaits instruments même s’il m’en manque une parfois pour que mes seins en profitent aussi : ) et mes doigts me font récemment éjaculer…

Je me sers des magazines libertins Union, indécent et Trop indécent, le livre de Sade, la philosophie dans le boudoir me fait toujours autant d’effet : )

Depuis plusieurs semaines, je reprends un livre que j’aime beaucoup et que m’avait offert mon Maître. Le traité des orgasmes de Gérard Leuleu. C’est un livre que l’on pourrait penser plutôt technique mais moi…, paradoxalement, la technique, ça m’excite : ) En fait, Leuleu emploie un vocabulaire qui me fait frissonner et me fait monter le désir. Rien de cochon, au contraire, des termes très respectueux qui traduisent la dimension amoureuse d’un homme envers une femme. La romantique, que je peux être aussi, a donc les seins qui pointent en pensant à son homme quand elle lit Leuleu : ) En plus, quand il donne des indications techniques, ça m’excite aussi parce que c’est comme si j’étais une novice qui fait des expériences de plaisir sur son corps et le fantasme de la jeune pucelle m’a longtemps transporté de plaisir…

Seulement, voilà, les séances de X comme je les appelle, ne se passent pas toujours dans une plénitude harmonieuse… Elles ont un caractère obligatoire qui bien souvent me déplait… En dehors de la présence de mon Maître, la sexualité retient peu mon attention, et si en plus elle est contrainte, je la vis comme un calvaire quasiment. Une fois que j’y suis, ça va mais il faut s’y mettre et sans mon Maître, je n’y trouve pas le même intérêt…

Je me masturbe donc le week-end car la semaine, je n’aime pas avoir cette contrainte. Et le week-end, je trouve toujours que parmi les choses que j’aie à faire, me donner du plaisir physique est une corvée qui me vole du temps pour d’autres plaisirs. Je peux donc repousser au dernier moment ces séances. Il m’arrive même pour la 2ème séance de jouir à 23h59, le dimanche soir pour être à jour dans mon planning, répondre aux ordres de Maître Dobi et surtout ne pas être punie.  Les grosses punitions que j’aie reçues me contraignaient à me filmer pendant mes séances. Ce qui me met de très mauvaise humeur et me donne l’impression de gâcher ma soirée. Ou encore, dernièrement, Maître Dobi m’a ordonné d’acheter un légume, de me fourrer le fion avec et de lui envoyer une photo. J’avais choisi une courgette mais je n’ai pas joui. Je n’ai pas été punie, mon Maître a été indulgent et je l’en remercie. 

Maître Dobi sait tout cela, mais il considère que mon éducation sexuelle solitaire et dans l’autonomie est très importante, ne serait-ce que pour maintenir les acquis que j’ai intégrés avec lui et pour les raisons donner plus haut. Je tiens à dire que je ne lui ai jamais menti, en disant que j’avais joui pour me débarrasser de ce qui me renvoie parfois à une corvée très pénible. 

D’ailleurs, ce week-end, dimanche soir après une conversation téléphonique avec mon Maître qui s’est terminée tardivement, il m’a autorisé à reporter même après minuit ma jouissance. Or, je n’ai pas réussi à jouir. Eh bien, cette semaine, je suis punie. J’ai donc proposé à mon Maître comme punition pour ce manquement, d’écrire ce présent article et de faire, au cours de ma séance quelques photos, pour illustrer mon propos. Maître Dobi a accepté… pas facile de ce photographier en se branlant : ) …

Je ne voudrais pas le décevoir et je vais donc de ce pas m’astiquer le clito, me fourrer la chatte et plus si affinités… MIMI  : )  

XXXXXXXXXXXXXXX cliquez sur les images pour les agrandir XXXXXXXXXXXXXXXXXX

dsc00002.jpg dsc00003.jpg dsc00005.jpg dsc00010.jpg dsc00012.jpg dsc00013.jpg dsc00014.jpg dsc00015.jpg dsc00020.jpg dsc00032.jpg 

forum51.gif

14 février, 2009

J’aime me faire fouiller le sexe…

Classé sous Mes fantasmes — Mimi @ 22:35

Suite à une proposition de Greeneyes, de créer une catégorie  » mes fantasmes ». Maître Dobi a pensé que c’est une bonne idée… aussi il ordonne, j’obéis et je vous livrerais certains de mes fantasmes par écrit quand je n’ai pas de photos ou qu’ils ne sont pas réalisés. Ou alors, je publierais des photos quand j’en ai et que je les ai déjà réalisées ou que je les pratique régulièrement … MIMI

J’ai toujours eu le fantasme de me faire doigter la chatte par un homme avec un ou plusieurs doigts. L’image d’une main d’homme posée sur mon sexe déjà m’excite beaucoup. Mais de sentir ses doigts me fouiller de l’intérieur, m’excite encore plus…

J’aime me faire fouiller le corps par mon Maître… Quand j’ai rencontré Maître Dobi, j’avais le sexe complètement mort côté sensations et plaisirs et il a réussi à le rendre sensible et vivant… Merci Maître de vous occupez de moi et de me faire découvrir mon corps et ses plaisirs… Maître Dobi me fouille le sexe régulièrement et j’aime cette sensation de ses doigts qui me fouillent, il stimule mon point G et d’autres points, il me dilate, il me fait parfois éjaculer… les débuts de ce travail étaient difficiles et je croyais peu que je puisse un jour avoir autant de plaisir qu’avec mon clito ou mon cul mais je vous ai fait confiance et j’ai obéi et fait ce que vous me montriez comme exercices pour réveiller mon sexe… Depuis j’ai beaucoup de plaisir avec les doigts et plus encore quand je suis pénétrée… Je me sens bien salope quand vous rentrez vos doigts d’autorité dans ma chatte, ça m’excite au point que je serais prête à beaucoup pour jouir, tellement il y a de tensions sexuelles à évacuer.
Merci Maître de prendre le temps de vous occuper de la pute soumise et perverse que je suis devenue grâce à vous … MIMI

XXXXXXXXXXXXXX cliquer sur l’image pour l’agrandir XXXXXXXXXXXXXXX

img3127.jpg img3129.jpg img3130.jpg img3131.jpg img3153.jpg img3156.jpg img3158.jpg img3160.jpg img3161.jpg img3162.jpg img3165.jpg img3166.jpg img3167.jpg img3168.jpg img3169.jpg img3170.jpg img3171.jpg img3172.jpg img3173.jpg img3174.jpg img3175.jpg img3176.jpg img3177.jpg img3178.jpg img3179.jpg img3180.jpg img3181.jpg img3182.jpg img3183.jpg img3184.jpgimg3185.jpg

 

Votez pour moi, merci : ) … MIMI vote3.gifConcours Rabbit Finder de Février

12 janvier, 2009

Objet de plaisir…

Classé sous Mes fantasmes — Mimi @ 13:59

Maître Dobi ne s’occupe pas que de mon petit cul en le dilatant, le fourrant de toute sorte d’objets ou en m’enculant très souvent. Il me baise la chatte souvent aussi, et parfois je suis baisée comme un trou, sans un mot ou sous les ordres et/ou insultes. Il me prend, me place comme il veut, me fourre un de mes 3 trous, et peu à peu ou rapidement me bourre à grands coups de bite. Alors que ça a toujours été un de mes fantasme, d’être manipulée, mise dans toutes les positions, passive et d’être baisée comme un objet, un trou, durement… au début je n’assumais pas d’être prise sauvagement, sans tendresse ou préliminaire avant, et maintenant j’adore. Je reçois ses coups de bite, ce pilonnage avec envie et plaisir et j’assume d’aimer être un objet sexuel, aux trous offerts, au service du plaisir de mon Maitre… il faut dire que j’y prends moi aussi beaucoup de plaisir : ) MIMI

XXXXXXXXXX cliquez sur l’image pour l’agrandir XXXXXXXXXXXXXXXX

img3116.jpg img3117.jpg img3118.jpg img3119.jpg img3120.jpg img3121.jpg img3122.jpg img3123.jpg img3124.jpg img3125.jpg

xnumber1 |
Porno gratuit en streaming ... |
Trash & Sexe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tressexy
| Zone Adulte
| Pour nous les femmes...