Naissance d'une soumise

31 juillet, 2008

Je suis fière d’avoir Dobi comme Maître

Classé sous Mon Maître Dobi — Mimi @ 0:29

Je me sens fière d’être la soumise de Maître Dobi.

J’avais une vie sexuelle pauvre, de  » pucelle », maintenant ma sexualité de pute soumise est riche.

Je n’avais eu que 4 ou 5 rapports sexuels avec un homme dans toute ma vie avant de rencontrer mon Maître. Ces rapports étaient insatisfaisants : je n’aimais pas sucer alors que j’adore rendre hommage à la queue de Maître Dobi avec ma bouche, mes lèvres et ma langue. Mon ancien amant me prenait sans désir, ni plaisir. Avec Maître Dobi, je gémis et hurle quand il me baise et me fait jouir.

Je suis restée 2 ans sans relations physiques avec un homme, et avant ces 2 ans, plus d’une dizaine d’années. Même si je dois dire que j’ai eu une relation avec une femme pendant des années durant cette période sans homme, là non plus, je n’étais pas sexuellement satisfaite. Quand j’étais celibataire, je me masturbais très rarement, 10 fois par an tout au plus. J’étais éteinte.

Depuis que je suis avec mon Maître, je baise et me fais baiser comme une pute, je lui suis ouvertement soumise, sans tabou, sans non-dit. Je lui exprime mon plaisir à lui obéir, qui est aussi un besoin d’être cadrée. J’y consens et j’adore ça ! Il me fait aussi l’amour car il est aussi mon Homme et dans mon contrat de soumission, il y a inclut un contrat d’amour car j’avais du mal avec la tendresse, les caresses douces, me lâcher sans être contrainte et dominer. Il m’apprend à baiser et à faire l’amour. Son but avoué a toujours été de pouvoir passer de l’un à l’autre soudainement ou plus doucement, quand bon lui semble et c’est très bon à vivre …

Il a ouvert des vannes et maintenant mon désir est immense au lieu d’être saturé. Ma libido était éteinte et mes besoins et fantasmes enfouis au plus profond, derrière des murs de blabla ou juste insconscients … il m’a remis la libido en marche, tout d’abord en parlant. Pour lui, parler de sexe, c’est le premier pas pour réaliser ses besoins et ses fantasmes, parler de sexe en toute liberté, sans pudeur, en toute confiance, mettre à jour ses desirs, fantasmes, c’est déjà les assumer en partie. Après avec la confiance en soi et en son Homme et Maître tout devient possible … Il m’a souvent dit qu’il faut parler de sexe en se disant que « tout est possible mais rien n’est obligatoire », que d’exprimer un fantasme même le plus inavouable n’engage à rien et aussi qu’en sexe, il n’y a pas de morale autre que le consentement de chacun des participants .

Je me sentais moche et inintéressante aux yeux des autres, inhibée dans ma communication et l’expression même de mes besoins. J’étais qualifiée de discrète sans être toutefois introvertie. Moi, je me sentais transparente. Maître Dobi a su me voir et repérer mes capacités cachées car il est très attentif et attentionné. Il a pris le temps de me connaître et de me révéler :) . Mon Maître entend entre les mots et lit entre les lignes. Il a démasqué mes besoins inavoués, à l’origine inavouables. Ce qu’il a perçu de moi a changé toute ma vie. Je ne peux qu’honorer mon Maître bienveillant et me sentir fière de l’aimer et d’être digne de son amour. Parfois il me dit pour rigoler que j’ai un gros potentiel de femme soumise   » que je suis un diamant brute qu’il taille a coup de bite et de fouet  » : ).

Je suis très amoureuse et consciente que je fais partie d’une minorité de femmes qui vivent une relation si intense et si épanouissante avec leur homme.

Je ressemblais à Candy, petite fille aux cheveux bouclés, j’ai l’impression d’être maintenant une « sorte de Ciccolina » : ) ! Je me considère comme une vraie femme depuis que Maître Dobi est dans ma vie.

Je ne déambule plus dans la vie comme un fantôme, je m’expose même sur le net ! Je suis devenue un objet de désir et de plaisir, un fantasme …

Je remercie mon Maître pour son dressage de qualité qui m’a fait entrer dans le monde des femmes… des femmes à la sexualité libérée (et des putes soumises Bisou), duquel je me sentais exclue puisqu’il me semblait inaccessible. Je me maquille, je prends la pilule, je mets des jupes courtes, des bas et je porte des talons hauts, j’ai défrisé mes cheveux ce qui était inconcevable il y a 2 ans !

Mon Maître m’a reconstruite physiquement, sexuellement et psychologiquement en m’apprenant l’amour et la soumission, en me dressant. J’ai pu progresser dans tous les domaines de ma vie grâce à ses punitions et à son amour qui me récompensait de mes avancées. Il m’a stimulée, valorisée, encouragée jusqu’à ce que ma coquille se brise et que j’ose mettre le nez dehors et enfin affronter la vie. Il m’a souvent expliqué que par manque de confiance en moi je me surprotégeais de tout et que les protections enferment autant qu’elles protègent. Vivre, c’est faire des choix, prendre des risques et assumer que plaisir et souffrance soit melés et pas seulement dans le bdsm mais en général ; aussi ne vaut-il pas mieux prendre du plaisir et aimer la vie au risque de souffrir quand la source de ce plaisir se tarie, que de ne prendre aucun risque à vivre ses besoins et ne pas aimer pour ne pas souffrir et ainsi avoir une vie sans plaisir ? Mon Maître m’a délivrée de ma prison faites de murs invisibles et qui pourtant paralysaient ma vie …

Il est à mes côtés depuis un an et demi maintenant, je me sens plus forte, je n’étouffe plus de contenir mes sentiments et mes pensées. J’exprime à présent, mes émotions à plein poumon !

Maître Dobi, je suis heureuse de pouvoir vous aimer intensément.

Merci de me le permettre. Merci Maitre  …

8 Réponses à “Je suis fière d’avoir Dobi comme Maître”

  1. Mimi dit :

    boboss 10/02,
    Merci de prendre le temps de me connaître et de parcourir en détail toutes les pages de mon blog, je suis touchée par votre intérêt. Bien entendu, c’est grâce à mon Maître que je suis devenue la femme soumise que vous pouvez apercevoir. Mon Maître considère que c’est mon blog et me laisse l ‘espace pour exprimer mes ressentis et décrire les étapes de mon dressage.

    Au plaisir de vous lire

  2. boboss dit :

    Chére Mimi,
    C’est toujours avec plaisir que je te lis . Que j’apprends a te « commaitre » . Lire l’histoire de ta vie, ta détresse sexuelle et affective qui t’ont ruiné tes premiers pas dans la vie . Ta soumission t’a aidé a devenir un être vivant fait de rires et de pleurs et d’envies . Je partage le sentiment de VI 02/08, . De tes photos on ne voient que la soumisse sexuelle que tant d’hommes envient, alors que la femme est tout aussi désirable, caline …. mais pour cela il faut te lire, chose que je continue .
    Il manque une facette a ton blog : la parole de ton maitre !! mais c’est ton blog de soumise, a toi . Salue le de ma part car c’est aussi grâce a lui que tu es là !!

  3. Mimi dit :

    Firestarter 28/09,

    Oui effectivement, mon Maître est très doué pour me reconforter et me faire avancer… Je l’en remercie et c’est aussi pour ça que je l’aime autant…
    Merci de vos encouragements et de m’avoir lu.

    Au plaisir de vous lire

  4. Firestarter dit :

    Ton Maître semble fin psychologque, à te lire… SOurire Bravo à tous deux pour cette belle évolution, ce bel épanouissement.

  5. Mimi dit :

    VI 20/08,

    Oui, j’aime profondément mon Maître. Nous ne pouvons pas nous rapprocher pour l’instant, les circonstances de la vie nous obligent à nous aimer ainsi et à ne pas nous voir quotidiennement.
    Nous restons discret sur notre relation , par contre personne de notre entourage proche ne sait que nous entretenons un lien D/s. La bague est le seul signe apparent que j’ai obligation de porter.
    Je suis touchée de vos attentions.

    Au plaisir de vous lire.

  6. VI dit :

    il ordonne j’obei : ) … Ca je l’ai bien compris, mais je sais que tu l’aimes profondément. Ne voudrais tu pas un rapprochement d’appartement au fond de toi … (je suis peut etre trop indiscret?!). Et ton entourage proche y en a t il beacoup qui connaisse Maitre Dobi ou ta condition de soumise ? Mis à part la bague aux 3 anneaux, as tu un bracelet ou un collier à porter ?

  7. Mimi dit :

    VI 02/08,

    Je suis toujours très flattée que vous vous réjouissiez autant de mon bonheur avec Maître Dobi. Mon entourage a vu que j’avaiss changé en tout cas physiquement, psychologiquement aussi, mais les relations que j’avais avec les gens ont été tellement ancrées sur le fait que j’étais une petite fille intello, réservée, parfois en difficulté qu’il est encore difficile pour le mode de relation change. J’ai l’impression que c’est presque tabou, je parle peu de ce que je vis avec les personnes qui m’étaient les plus proches. Chacun a sa vie, je suis moi même moins disponible depuis que je suis avec mon homme et Maitre. Pour ce qui est de vivre ensemble… il ordonne j’obei : )
    Au plaisir de vous lire.

  8. VI dit :

    VI 02/08,

    J’aime ce genre de récit, savoir le bien qu’apporte ta soumission. On réduit très souvent la soumission au plaisir sexuel pour l’homme, qui fait ce qu’il veut de sa soumise. Mais Il n’en n’est rien et tu le prouves encore une fois. Maitre Dobi te transforme chaque jour un peu plus, il t’ouvre au plaisir sexuel, à l’amour. Il t’aide à t’ouvrir aux autres, à prendre confiance en toi, à être plus sur de toi au quotidien. Non seulement il le voit, nous, lecteur le découvrons, mais je suis sur que ton entourage au quotidien doit voir également la transformation et les bienfaits qu’il à sur toi
    Cela fait 1 an ½ que tu vies le grand Amour, que ton Maitre et Amour t’a aidé à briser les murs invisibles qui t’enfermait. A quand le rapprochement des maisons pour vivre définitivement ensemble ? A moins que cela ne soit trop tôt (je sais je suis très voir trop indiscret alors si cela te dérange, ne répond pas à cette question)

Laisser un commentaire

xnumber1 |
Porno gratuit en streaming ... |
Trash & Sexe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tressexy
| Zone Adulte
| Pour nous les femmes...